D’où vient la superstition du vendredi 13 ?

Publié le : 18 mars 20213 mins de lecture

Purement culturelle ou psychologique, chaque personne s’accroche à une croyance qui lui permet d’expliquer leur existence. En effet, certains bons présages arrivent à rassurer un grand nombre de personnes, lorsque ces dernières ont du mal à appréhender leur environnement. Quel effet vous procure le vendredi 13 ? D’ailleurs, le nombre 13 arrive, à lui seul, à perturber tout un mécanisme psychologique. Mais quelle serait l’origine de cette superstition du vendredi 13 ?

La naissance historique de la crainte du vendredi 13 

À savoir, cette superstition a une origine purement chrétienne, même si les croyances antiquités associaient déjà le nombre 13 à un anéantissement. Pourquoi chrétienne ? Si vous l’ignorez, le Christ a été crucifié un vendredi, et qu’à son dernier repas, il avait eu 13 convives à sa table, dont le treizième fut Judas. Sinon, la mythologie scandinave a, itou, réussi à maudire le nombre 13, suite à l’histoire du dieu Odin, de son fils Balder, et de Loki. Apparemment, Odin avait réuni les 12 dieux et n’avait pas fait Loki de cette festivité. Pris de colère, ce dernier s’invita à cette réunion et finit par tuer Balder, car celui-ci a essayé de le chasser. Étonnamment, la grande civilisation grecque craint également le nombre 13, car celui-ci évoque la rupture d’un cycle parfait avec le nombre 12.  

Comment la psychologie explique-t-elle la superstition ?

D’un point de vue psychologique,  il a été constaté que les personnes superstitieuses basent leur choix selon leurs croyances. Inconsciemment, ces personnes cherchent à rationaliser le hasard ou vice versa. La supertitition peut également évoquer un désir profondément enfoui. Il se peut que si une journée est jugée mauvaise ou non, ce soit uniquement, car la personne a décidé qu’il en soit de la sorte. D’autre part, ces envies internes peuvent prendre vie à travers les actes manqués et attendent seulement d’être rationalisées. Alors, la superstition du vendredi 13 est une occasion de prendre une décision, qui a déjà été prise ultérieurement (dans l’inconscient).

Pourquoi chercher à rationaliser le vendredi 13 ?

L’humain est en perpétuelle quête d’équilibre. Ainsi, au moindre faux pas, certains peuvent culpabiliser, quitte à perdre confiance en ses compétences. De ce fait, le fait de porter chapeau à la date du vendredi 13 est une occasion de se relâcher. Certes, cela pourrait être un signe d’autocomplaisance, toutefois, celui-ci réussirait à donner raison à vos « échecs » et n’affecterait pas autant votre ego. Cependant, il est préférable que vous consultiez un psychothérapeute, si vous souhaitez réellement connaitre les faces cachées de votre obsession vis-à-vis de la superstition du vendredi 13.

Plan du site